Bilan de la campagne “Adopte un commun!”

France Tiers Lieux soutient l’émergence de ressources, d’outils et de dispositifs partagés et gouvernés collectivement par les acteurs des tiers-lieux. Le développement de ces communs prend du temps et nécessite de l’énergie et de l’argent. Pour que cela fonctionne le maximum d’acteurs des tiers-lieux doivent s’impliquer.

2 mn

Partager





Bilan de la campagne “Adopte un commun!”

France Tiers Lieux soutient l’émergence de ressources, d’outils et de dispositifs partagés et gouvernés collectivement par les acteurs des tiers-lieux. Le développement de ces communs prend du temps et nécessite de l’énergie et de l’argent. Pour que cela fonctionne le maximum d’acteurs des tiers-lieux doivent s’impliquer.

2 mn

Partager





Nous devons d’abord nous organiser pour mieux préciser et donner à voir les défis majeurs qui n’ont pas encore de réponses à la hauteur de nos besoins et attentes. Nous pourrons ainsi collectivement décider quels sont les sujets sur lesquels nous cherchons à améliorer des communs existants ou à en développer de nouveaux.

Les tiers-lieux et leurs réseaux doivent s’impliquer en temps et prévoir des budgets pour soutenir l’émergence de ces solutions. S’impliquer en temps dans la recherche, la prise en main et la contribution à ces solutions. Et prévoir des budgets pour rémunérer celles et ceux qui entretiennent et développent ces ressources.

Ces communs sont des investissements pour l’avenir, si nous réussissons ils seront encore là quand nos emplois et structures actuelles auront laissé la place à d’autres. Les collectifs qui inventeront nos territoires dans les prochaines années bénéficieront de ces investissements communs.

France Tiers-Lieux tient à saluer les acteurs qui contribuent déjà à bâtir ces infrastructures collectives.

👇Découvrez les principaux investisseurs sur adopteuncommun.communecter.org et leurs motivations 👇

 

Les tiers-lieux Fabriques de territoire

 

 La mine a financé 400€

“Pourquoi les communs ? Parce que notre engagement c’est de co-créer des équipements publics avec une gouvernance institutionnelle et une gestion opérationnelle 100% citoyenne. Cela pour avoir des ressources partagées, gérées et maintenues collectivement sur le territoire du Grand Orly Seine Bièvre.”

POP café a financé 1000€

“Nous avons décidé d’ouvrir la démarche de POP Café pour assurer son essaimage et diffuser une culture numérique éthique pour tous, partout. Il est donc nécessaire de disposer d’un outil de documentation dans lequel nous avons confiance. Nous avons choisit Movilab parce qu’il est important de ne pas dépendre de start-up tierses pour la pérennité de nous outils critiques.”

La fabrique MONSCOBAR a financé 2000€

“Le principe est simple et vieux comme le monde: don, contre-don. Pouvoir compter sur des ressources numériques communes pour bricoler un autre monde vaut bien de nourrir quand on le peut.”

La Tréso a financé 200€

“A la Tréso nous défendons la réappropriation citoyenne de la pratique artisanale, l’acte culinaire, l’alimentation, du numérique, de la chose publique… Donc on trouve cohérent que ce Commun, notre tiers-lieu, réfléchisse à l’usage d’outils libres, communs, en les co-construisant et en co-investissant à notre échelle.”

 

Le Rucher Créatif a financé 200€

“Financer les communs pour documenter, documenter pour transmettre, transmettre pour perdurer et diffuser, pour au final bénéficier au plus grand nombre. Un focus d’actualité pour le Rucher Créatif crée il y a 4 ans à Troyes, aujourd’hui en plein développement et en même temps en pleine phase de questionnement : embauches, futur changement de CA… de nombreuses bonnes pratiques et exemples existent déjà et nous sont accessibles grâce aux Communs des Tiers-lieux.”

Des réseaux

Cédille a financé 1000€

On choisit de soutenir les communs pour ne plus être dans la compétition mais dans la collaboration et bénéficier d’outils adaptés et plus robustes. On dépend tous de nos outils, alors autant ne pas dépendre des propriétaires de ces outils. Prends le pouvoir sur tes outils (de production et de documentation), donne la main dans les communs !

 

La Compagnie des tiers-lieux a financé 1000€

Les Communs sont les ressources qui apportent des réponses aux défis que doivent relever les tiers-lieux, dans le lieu et sur leur territoire. Ces ressources représentent ce qui va rester quand les emplois et les structures actuelles auront disparu et que de nouveaux collectifs émergeront. Si nous n’investissons pas aujourd’hui dans les communs nous ne serons pas beaucoup plus forts dans 10 ans.

France Tiers-Lieux a financé 4000€

Les tiers-lieux seront moins fragiles s’ils mutualisent. Le développement et la gestion de ressources en communs nécessitent d’innover dans nos pratiques et nos modes de gestion de la valeur ; les communs représentent une vision d’avenir désirable pour nos collectifs. Cela exige des efforts et de prendre des risques ensemble. France Tiers-Lieux est prêt à suivre les tiers-lieux sur cette voie.

 

Des amis des tiers-lieux

 

KPA-Cite a financé 1000€

KPA-Cite vise à développer dans les tiers-lieux des activités économiques partagées et ouvertes aux habitants. KPA-Cite a décidé de documenter sous licence libre l’ensemble de son dispositif dans un espace dédié sur Movilab et accélère dans cet espace la documentation d’activité économique comme la mise en place d’une friperie, d’une activité de traiteur, d’une épicerie, etc… Les liens avec les ressources des tiers-lieux sont évidents et le wiki permet de réaliser l’ensemble de ces connexions.

Optéos a financé 3000€

Notre Coopérative d’Activité et d’Emploi invente et met en oeuvre des modes de coopération et des activités plus respectueuses des travailleurs et de leur environnement. Pour développer une économie, les likes et les pouces en l’air c’est bien, les investissements financiers c’est mieux.

Des individus utilisateurs-trices ou soutiens

Ils ont financé à hauteur de 500€. De nombreuses entrepreneures, formateurs, facilitateurs et animatrices utilisent des ressources ouvertes et de la connaissance partagée dans leurs activités et leurs prestations. Si on compte bâtir une économie de coopération territoriale, la moindre des choses est de reverser une partie de la valeur au pot commun, de contribuer à ces ressources qui font gagner du temps ou des idées aux initiatives.

 

Les autres investisseurs

Simone – Camp d’entraînement artistique 25€
SCIC T.E.T.R.I.S 150€
Récréations Urbaines 20€
POP 200€
Metamorphosis SRL 25€
MANIFACT 50€
Le Wip 350€
Le 3ème Lieu 300€
LA FONTAINE – ASSOCIATION COWORKING AGEN 100€
GRAINE DE COOP 50€
Déclic 150€

 

Autres articles

Des appels à projets régionaux pour soutenir la formation dans les tiers-lieux

Des appels à projets régionaux pour soutenir la formation dans les tiers-lieux

En août 2021, lors de la remise du rapport de France Tiers-Lieux « Nos territoires en action – Dans les tiers-lieux se fabrique notre avenir », le Premier Ministre avait annoncé le déploiement de la formation professionnelle dans les tiers-lieux à hauteur de 50 millions d’euros pour permettre aux tiers-lieux d’accueillir et encadrer des stagiaires et apprenants, développer leur offre de formation à distance, participer à la création et diffusion de méthodes d’apprentissage innovantes.

lire plus