Check-list des grandes questions à se poser avant la création d’un tiers-lieu

L’Etat s’est engagé pour soutenir le développement des tiers-lieux dès 2019. La création de France Tiers-Lieux et du Conseil National des Tiers-Lieux s’est vu accompagnée d’une politique publique à destination des tiers-lieux, avec le lancement du programme national de soutien aux tiers-lieux « Nouveaux lieux, nouveaux liens ».

45 millions € de financement contribuent au soutien et au développement de 300 Fabriques de Territoire, de 75 000 à 150 000 € sur 3 ans, à raison de 50 000 € par an maximum, le temps pour ces structures de trouver leur équilibre économique.

300 Fabriques de Territoire soutenues réparties de la sorte : 150 situées hors des grands centres urbains et 150 en quartier prioritaire de la politique de la ville ou à proximité immédiate. 30 Fabriques Numériques de Territoire ont labellisées avec accès à 100 000 € de financement supplémentaire.

« Les Fabriques de Territoire incarnent la nouvelle donne territoriale : un État moins prescripteur qu’accompagnateur, pleinement à l’écoute des multiples dynamiques qui traversent les territoires. Partout, les tiers-lieux sont une réponse concrète aux mutations dans les manières de travailler, de créer et d’innover. Elles prennent une nouvelle dimension actuellement, notamment pour accélérer les transitions écologiques et sociales dans les territoires. »

Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoires

1. Communauté & finalité

C’est la communauté qui est au cœur du projet de tiers-lieu et qui va définir sa finalité.

L’idée vient souvent en échangeant avec des voisins, des amis, des collègues. Puis le projet prend corps quand la communauté s’élargit, impliquant habitants et citoyens dans sa définition.

C’est avec eux, que la finalité du tiers-lieu se dessine et que sont identifiés les enjeux auxquels il répond :

  • Réduire des déplacements
  • Développer l’activité économique
  • Répondre à un besoin de solidarité
  • Participer à la transition numérique de son territoire
  • Accompagner la transition écologique
  • Lancer ou promouvoir une offre culturelle locale
  • Participer à la relocalisation de la production…
2. Proximité

Avez-vous mobilisé les parties prenantes de votre territoire ?

Un tiers-lieu est un projet commun, dans lequel les acteurs du territoire doivent se reconnaître. Pour cela, il est incontournable de les impliquer dès la création du lieu.

A vous d’engager une démarche partenariale avec eux : associations de quartier, entreprises, acteurs publics, établissements scolaires… Le projet de tiers-lieu doit inclure l’écosystème préexistant, pour d’une part, ne pas le menacer, et d’autre part, renforcer la coopération territoriale autour du projet.

Avez-vous impliqué les collectivités locales ?

Cette coopération territoriale inclut bien sûr les collectivités locales. Engager une démarche partenariale avec sa collectivité est nécessaire pour inclure le projet dans une action d’intérêt général partagée.

  • Existe-t-il une volonté politique autour du tiers-lieu ?
  • Quel type de soutien la collectivité peut-elle apporter (foncier, financier, mise en réseau…) ?
3. Hybridité

Quelle(s) activité(s) souhaitez-vous installer dans votre tiers-lieu ?

Lors de la réflexion sur les activités, il est bon d’y associer une réflexion sur le modèle économique, afin d’identifier les activités lucratives et les activités d’intérêt général que vous souhaitez y implanter, et de trouver un bon équilibre financier :

  • Coworking
  • Ateliers artisanaux partagés
  • Laboratoire de Fabrication numérique / Fablab / Makerspace / Hakerspace
  • Laboratoire de fabrication culturelle / lieux intermédiaires / friches culturelles
  • Terres agricoles / Laboratoire agricole et/ou alimentaire / Jardins partagés
  • Cuisine partagée / FoodLab
  • Entreprise ouverte / LivingLab / Laboratoire d’innovation sociale
4. Pérennité

Quelle modèle économique pour votre tiers-lieu ?

Pour pérenniser votre projet de tiers-lieu, il doit reposer sur un modèle économique viable. Un équilibre entre activités lucratives et d’intérêt général est donc à trouver.

  • Etablir un business plan des activités lucratives
  • Identifier les aides et financements dont le projet peut bénéficier
5. Identité

Quel type de gouvernance souhaitez-vous adopter ?

La gouvernance doit être le reflet des personnes impliquées dans le projet. Le type de gouvernance doit être choisie en fonction du rôle que chacun souhaite y avoir. Seule condition pour faire tiers-lieu : adopter une gouvernance partagée. Elle inclut des futurs usagers du lieu, mais peut également donner une voix aux partenaires du tiers-lieu : entreprises, collectivité locale, ou autres acteurs publics.

Quelle structure juridique choisir ?

Une fois le modèle économique et la gouvernance définis, vous allez pouvoir choisir la structure juridique la plus adaptée : association, SCOP, SCIC… Renseignez-vous sur ces différents statuts et n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel sur ce point.

Avez-vous identifié un lieu ?

Le lieu d’implantation doit correspondre aux activités prévues dans le lieu, tout en laissant une place à la modularité, en cas d’évolution de celles-ci.

  • Quel est le lieu visé (friche, bureaux, bâtiments publics…) ?
  • Le bâtiment répond-il aux normes ERP (établissements recevant du public) ?
  • Quels aménagements doivent être prévus ?
  • Quel est leur coût ?
  • Quelles sont les obligations administratives ?
6. Convivialité

Comment faire vivre et animer votre lieu ?

En fonction des activités que vous souhaitez proposer et des besoins de vos usagers, vous allez pouvoir identifier les modalités d’accès de votre tiers-lieu.

  • Conditions externes :
    • La localisation du lieu est-elle pertinente pour les usagers ?
    • Le lieu est-il accessible (transports en commun, parking…) ?
  • Organisation et animation interne :
    • Quels sont les horaires d’ouverture ?
    • Y a-t-il une personne ou un collectif qui s’occupe de l’accueil ?
    • Quelle programmation mettre en place pour animer la communauté ?
    • Souvent, les tiers-lieux rédigent des « règles de vie » qui permettent à chacun de s’approprier le fonctionnement du lieu.
7. Agilité

Un projet de tiers-lieu est un projet qui s’inscrit dans la durée

Faire tiers-lieu est un processus, une démarche qui sera amenée à évoluer dans le temps et s’adapter aux besoins de ses acteurs. Expérimenter, documenter, recommencer sont des étapes normales de la vie d’un projet. Pour bien démarrer, il est recommandé d’engager une phase de préfiguration avec sa communauté pour :

  • Identifier des actions réalisables rapidement sur le territoire et organiser leur mise en œuvre avec la communauté (tester !)
  • En dresser des diagnostics réguliers afin d’identifier les points d’amélioration (documenter et recommencer !)

Restons en contact

Entrez votre email pour recevoir notre newsletter

Restons en contact

Entrez votre email pour recevoir notre newsletter

Actualité

Les communs numériques des tiers-lieux

L’atelier “Les communs numériques des Tiers-Lieux”, le 10 décembre dernier, a rassemblé une soixantaine de personnes venues de toute la France, en particulier des porteurs de projet et des collectivités intéressées par les tiers-lieux. L’occasion de mieux comprendre pourquoi le développement des tiers-lieux est indissociable du développement de ressources ouvertes et de communs numériques.

Lire la suite

Tiers-Lieux, acteurs de la réinsertion professionnelle

Une table ronde sur la thématique “Tiers-Lieux et retour à l’emploi”, organisée par la DGEFP et France Tiers-Lieux, a rassemblé quelque 250 personnes mercredi 25 novembre en visio, autour des témoignages de tiers-lieux engagés dans l’insertion professionnelle.

Lire la suite
Loading

Actualité

Les communs numériques des tiers-lieux

L’atelier “Les communs numériques des Tiers-Lieux”, le 10 décembre dernier, a rassemblé une soixantaine de personnes venues de toute la France, en particulier des porteurs de projet et des collectivités intéressées par les tiers-lieux. L’occasion de mieux comprendre pourquoi le développement des tiers-lieux est indissociable du développement de ressources ouvertes et de communs numériques.

Lire la suite
Loading

Suivez-nous

sur twitter

@frtierslieux

7
frtierslieux Retweeted
@l_AdCF: 🏭 Territoires d’industrie et tiers-lieux : des rapprochements dynamisés par des manufactures de proximité

➡️ Le ministère @Territoire_Gouv soutient le déploiement des premières manufactures après la proposition de @frtierslieux

@ANCTerritoires
https://t.co/CExvspBuk9
6
frtierslieux Retweeted
@Prefet53: 📌[08/04] #TiersLieux
Réunion de travail pour accompagner l'émergence des tiers-lieux présidée par Noura KIHAL-FLEGEAU sous-préfète de Mayenne
En #Mayenne, 2 #Fabriques de territoires labellisées:
✅Collectif 2-4 à Pré-en-Pail-Saint-Samson
✅La Bagagerie à Saint-Denis-de-Gastine https://t.co/lsxJ4PwHcr
1 7
🙏 Merci aux tiers-lieux corses de nous avoir accueilli ! En espérant vous retrouver vite pour faire avancer ensemble les sujets des tiers-lieux.

Pour nous rejoindre et soutenir les actions en cours, n'hésitez pas à adhérer à l'association : https://t.co/cG16fwp2lJ 💪 https://t.co/M1eEBGehXJ
8
frtierslieux Retweeted
@UPalazzu: Et si on lançait une super dynamique autour des Tiers-Lieux en Corse ? Si vous êtes intéressés par l’innovation sociale et les Good vibes, rejoignez-nous (en visio)lundi pour ce séminaire de lancement https://t.co/uA1EDtWfZz https://t.co/4zyX34cPAe