170 Fabriques de Territoire suite aux annonces de 60 nouveaux lauréats

Jacqueline Gourault, Ministre des la Cohésion des Territoires, a annoncé les 60 nouvelles Fabriques de Territoire, qui percevront une aide de l'Etat de 150000 €.

Soixante tiers-lieux ont rejoint la liste des Fabriques de Territoire. Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires, l’a annoncé la semaine dernière lors de l’évènement “En compagnie des Tiers-Lieux” organisé par La Compagnie des Tiers-Lieux et La Condition Publique de Roubaix (59). Le plan de relance a permis d’accélérer les labellisations, permettant de doubler le nombre de lauréats de cette 3ème vague, qui seront financés par l’État pour les trois prochaines années. 

Cela fait plus d’un an que le programme Fabriques de Territoire a été lancé et 170 tiers-lieux ressources dans toute la France métropolitaine et d’Outre-mer se sont vus labellisés Fabriques de Territoire ou Fabriques Numériques de Territoire, sur l’objectif de 300 défini par Mme la Ministre Jacqueline Gourault lors du lancement du programme en juin 2019.

Fidèle à la volonté d’aider en priorité les territoires les plus isolés ou les Quartiers Politique de la Ville (QPV), 68 se trouvent en ruralité et 102 en QPV. Tous jouent un rôle d’appui au développement d’activités économiques, sociales et écologiques sur leur territoire, réunissant une communauté d’acteurs citoyens, animée par des valeurs de partage, l’ambition de produire des biens communs et d’agir pour l’intérêt général.

L’Appel à manifestation d’intérêt est toujours en cours

L’AMI est toujours en cours et d’autres vagues de labellisation sont à venir. Ce choix d’un AMI permanent et le temps laissé entre chaque vague permet aux porteurs de projets de mieux inscrire leur rôle de lieu ressource sur le territoire. L’AMI permanent évite les effets d’opportunité, il laisse plus de temps à ceux qui ont moins de moyens et qui n’ont pas l’habitude des appels à projets, souvent occupé par leur engagement quotidien. Cela ouvre un échange avec les porteurs de projets qui, en cas de refus, peuvent améliorer leur projet, leur modèle économique, leurs partenariats, d’une vague à une autre. « Nous sommes à mi-parcours, explique Patrick Levy-Waitz, Président de France Tiers-Lieux. Il reste encore de nouvelles vagues de labellisation pour faire émerger des Fabriques de Territoire là où il y a des coopérations territoriales et des projets transformant pour nos territoires. Elles seront motrices dans les transitions à mener et dans l’émergence et le soutien à d’autres tiers-lieux qui œuvrent chaque jour concrètement pour favoriser l’accès au numérique ou à la culture, à de nouvelles formes de travail plus coopératives ou de production plus locale. »

Enfin, cet AMI permet de créer les liens indispensables à leur ancrage, tant auprès des acteurs publics que des partenaires locaux et de mûrir de solides propositions qui font écosystème sur un territoire et dont la diversité témoigne des dynamiques locales puissantes. 

C’est ainsi que le Moulin Digital, nouveau lauréat, a monté un consortium de 9 tiers-lieux pour mutualiser des ressources et proposer un projet ambitieux favorisant l’équilibre de l’offre de services numériques sur le territoire, la mise en place de ressources mutualisées et la montée en compétences des publics éloignés de l’emploi ; que La Proue a pu rassembler 9 structures pour constituer une offre de service commune et partagée et créer un outil territorial opérationnel et impactant dédié à l’émergence de projets, inscrit dans une triple dimension intercommunale, départementale et régionale. 

Cette nouvelle vague marque également l’entrée de huit nouveaux départements qui ne comptaient pas de fabriques jusqu’alors: l’Ardèche, le Gers, les Landes, l’Orne, les Pyrénées atlantique, la Haute Savoie, l’Indre, la Lozère et la Corse du Nord.

 

 

Autres articles

Tiers-Lieux, acteurs de la réinsertion professionnelle

Une table ronde sur la thématique “Tiers-Lieux et retour à l’emploi”, organisée par la DGEFP et France Tiers-Lieux, a rassemblé quelque 250 personnes mercredi 25 novembre en visio, autour des témoignages de tiers-lieux engagés dans l’insertion professionnelle.

Lire la suite
Loading
Share This